Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Lien

 

 




Image Hosted by ImageShack.us
 

 

La chaine des blogsbédéistes


Pour connaître plein de jolis
Blogs BD 



-------------------------

Pour me contacter 

-------------------------

Fil RSS

Archives



'Ma vie sur les planches' commence ici



Articles Récents

24 avril 2007 2 24 /04 /avril /2007 22:57
un coin de paradis - ImageShack.us
Repost 0
Published by Jepeh - dans jepeh
commenter cet article
23 avril 2007 1 23 /04 /avril /2007 23:58

Un sisyphe - ImageShack.us

Non mais ho ! 

Repost 0
Published by Jepeh - dans jepeh
commenter cet article
21 avril 2007 6 21 /04 /avril /2007 01:19
Partir en fumée - imageshack.us

 

 

Vivement que j'arrête de respirer les feuilles mortes (ou de regarder "Kiki la petite sorcière" !)

 

Vous aurez, bien entendu, reconnu "La salsa du démon" du Grand Orchestre Du Splendid. J'ai eu ça dans la tête tout cet aprem. 

 

Repost 0
Published by Jepeh - dans jepeh
commenter cet article
19 avril 2007 4 19 /04 /avril /2007 22:20

Fumisterie - ImageShack.us

J'ai passé mon après-midi à enfumer mes voisins !

 

Repost 0
Published by Jepeh - dans jepeh
commenter cet article
18 avril 2007 3 18 /04 /avril /2007 20:56
Dur de la feuille - ImageShack.us

 

Je commence à brûler les feuilles ! Et visiblement, ça s'annonce assez long !

LES FEUILLES MORTES.

Paroles: Jacques Prévert. Musique: Joseph Kosma   1946

Oh ! je voudrais tant que tu te souviennes
Des jours heureux où nous étions amis.
En ce temps-là la vie était plus belle,
Et le soleil plus brûlant qu'aujourd'hui.
Les feuilles mortes se ramassent à la pelle.
Tu vois, je n'ai pas oublié...
Les feuilles mortes se ramassent à la pelle,
Les souvenirs et les regrets aussi
Et le vent du nord les emporte
Dans la nuit froide de l'oubli.
Tu vois, je n'ai pas oublié
La chanson que tu me chantais.

{Refrain:}
C'est une chanson qui nous ressemble.
Toi, tu m'aimais et je t'aimais
Et nous vivions tous deux ensemble,
Toi qui m'aimais, moi qui t'aimais.
Mais la vie sépare ceux qui s'aiment,
Tout doucement, sans faire de bruit
Et la mer efface sur le sable
Les pas des amants désunis.

Les feuilles mortes se ramassent à la pelle,
Les souvenirs et les regrets aussi
Mais mon amour silencieux et fidèle
Sourit toujours et remercie la vie.
Je t'aimais tant, tu étais si jolie.
Comment veux-tu que je t'oublie ?
En ce temps-là, la vie était plus belle
Et le soleil plus brûlant qu'aujourd'hui.
Tu étais ma plus douce amie
Mais je n'ai que faire des regrets
Et la chanson que tu chantais,
Toujours, toujours je l'entendrai !

{Refrain}

Repost 0
Published by Jepeh - dans jepeh
commenter cet article
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 22:43

Rhaaaaaa ! Réveillé à 5h30 ce matin. Joué devant enfants. Suis en vrac.

Alors pour fêter ça ......

Un peu de dessins en vrac ......

 

Jepeh

 

Jepeh

 

 

Jepeh

 

Allez, demain est un autre jour !

Repost 0
Published by Jepeh - dans jepeh
commenter cet article
16 avril 2007 1 16 /04 /avril /2007 22:01

Jepeh

 

 

Demain reprise du spectacle pour enfants. C'est la dernière. J'héberge ma partenaire et ses filles qui viendront voir le spectacle.

Rafraichissement de mémoire.

(C'est du deuxième degré, bien entendu ! Ce ne sont pas des monstres)

 

 

 

 

Repost 0
Published by Jepeh - dans jepeh
commenter cet article
13 avril 2007 5 13 /04 /avril /2007 15:46
Jepeh
Repost 0
Published by Jepeh - dans jepeh
commenter cet article
12 avril 2007 4 12 /04 /avril /2007 23:10
Jepeh

 

 

Chuis maudit !

 

 

Demain je ne suis pas là, je joue le spectacle d'impro. Je programme un tit dessin juste pour vous !

 

Repost 0
Published by Jepeh - dans jepeh
commenter cet article
11 avril 2007 3 11 /04 /avril /2007 22:07

A propos du spectacle de la semaine dernière ....

(pour les nouveaux, lisez les posts précédents !)

 

 

Jepeh

 

 

Bon alors, normalement, il faut l'accord de l'auteur pour apporter des modifs à un texte, mais vu que c'était moi, la négociation a été rapide !

Nous jouions le rôle d'un couple de forains, et finalement, notre (petite) modification se prêtait très bien au ton humoristico-décalé de cette séquence. Comme quoi, la flemme a du bon..... parfois !

 

Repost 0
Published by Jepeh - dans jepeh
commenter cet article